Chantage meurtrier à Avranches, un polar normand signé Nadine Mousselet.


chroniques, polar / Sunday, March 18th, 2018

Vous hésitez à lire chantage meurtrier à Avranches de Nadine Mousselet ? Alors lisez cet article et laissez-vous convaincre !

Aujourd’hui je vous retrouve pour une nouvelle chronique, on va parler chantage, meurtre, enquête policière, le tout situé en Normandie, recouverte d’un beau manteau blanc à la période de Noël. Et puis c’est écrit par une auteure française, ce qui ne gâche rien ! Bref vous l’aurez compris on va parler d’un roman policer régional : Chantage meurtrier à Avranches de Nadine Mousselet.

Résumé :

Un accident plutôt louche survient dans un centre équestre Normand. Une riche et belle propriétaire est tuée, son cheval, tueur présumé doit donc être assassiné. Cependant, Anaïs, la jeune institutrice qui prend soin de lui ne l’entend pas de cette oreille. Elle va donc tout mettre en œuvre pour prouver l’innocence de ce cheval qu’elle adore. Très vite elle convainc la police à l’aide du vétérinaire (qui n’est autre que son ex copain), que cette mort n’a rien d’accidentelle et qu’elle est même liée à d’autres morts « accidentelles » de personnalités liées au monde du cheval. Mais n’est-il pas dangereux de se lancer sur les traces d’un tueur ?

Mon avis :

Sans aucun suspense, j’ai adoré ce roman. J’ai adoré l’ambiance équestre, présente en toile de fond durant tout le roman, extrêmement réaliste (on sent que l’auteure connait bien le milieu !). Dans le même esprit de réalisme, ce roman nous fait voyager de Cherbourg au Mont St Michel, en passant par Avranches évidemment. Encore une fois, l’auteure sait de quoi elle parle et nous fait découvrir sa belle région. Vous l’aurez compris le côté très réaliste du roman m’a séduite.

L’histoire est bien menée, l’écriture est fluide, bref c’est un livre qui se lit facilement et rapidement, trahissant la maîtrise de l’auteur.

Les personnages ne sont pas spécialement attachants, et leur psychologie est fort peu développée, dû au faible nombre de page. En revanche je ne trouve pas que cela gêne l’histoire en quoi que ce soit.

Le suspense dans ce livre n’est pas complètement incroyable : étant donné que l’on connait assez peu les personnages, découvrir l’identité du tueur n’est pas une obsession. Mais le lecteur a accès à quasiment toutes les informations (y compris le point de vue du tueur), cela provoque donc une certaine addiction à l’histoire. On a l’impression d’être dans un train lancé à pleine vitesse vers un mur, sans pouvoir rien faire pour l’arrêter, et c’est une sensation finalement agréable.

Cette histoire se déroule sur un petit fond de romance, pas vraiment indispensable, mais loin d’être envahissante, donc finalement pas désagréable.

Un point très positif pour moi : on est sur une enquête policière avec meurtre et tutti quanti, cependant l’auteure ne tombe pas dans le gore, le trash, le dégoutant. Pas besoin d’avoir le cœur accroché pour lire ce livre, il suffit simplement d’être un public averti 😉

Conclusion

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment passé un agréable moment de lecture : c’est une enquête policière qui vous en apprend sur la Normandie et le milieu équestre, sans pour autant devenir rébarbative. Les protagonistes cherchent à résoudre une affaire de meurtres sans pour autant virer dans le gore et l’horreur. Cette lecture ne vous marquera peut-être pas à vie, mais elle n’est est pas moins très agréable. Bref c’est le livre idéal pour se détendre : une plume fluide, une histoire prenante, une fin satisfaisante et pas de cauchemars en perspective.

Je le recommande donc à tout le monde, car je crois sincèrement que tout le monde y trouvera son compte : et puis il ne coûte « que » 12 euros, alors pourquoi se priver ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *